La terre des Wilson de Lionel Salaün, Liana Levi by Chris Ontheroadagain


L’Oklahoma , dans les années 30. Un endroit paradisiaque pour les tornades. Pas loin d’une quarantaine par an et même plus dans le pire des cas .
Le fameux phénomène  » Dust Bowl », ces tornades de poussière qui provoqueront une catastrophe écologique, due aussi en partie à la grande crise de 1929.L’exploitation intensive ayant rendu impropre la culture.La sécheresse et l’acharnement des banques engendreront de nombreuses victimes .Elles mettront à genoux les agriculteurs pendant une longue décennie.
Dick, qui avait fui la région enfant avec sa mère, revient seul, mais enrichi et entouré de mystères . Que veut-il retrouver? Annie Mae , son amour de jeunesse ? L’or noir , le pétrole ? Ou l’or jaune, l’alcool? Car ici la prohibition est toujours en place .
Lionel Salaün nous emmène dans cette Amérique profonde, contant une histoire féroce .Un roman court , poignant, qui a 50 pages du final m’a mené vers une fin complètement inattendue. Un roman qui nous fait découvrir une période de l’histoire Américaine avec une plume digne de Faulkner. Aux personnages attachants. Oú la rédemption est inexistante mais la poussière et la misère bien présentes, jusqu’au fameux  » Black Sunday ».
Je me prends à rêver que ces tornades relèvent de la colère des indiens et que leurs fantômes, devenus poussière, se réveillent et hantent à jamais leurs terres volées …. Un magnifique roman , une très belle plume à découvrir absolument.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *