Dormeurs d’Emmanuel Quentin au peupledemu

INTRO : quand je lis un livre d’un ami ou d’un pote je fais abstraction de ce qui nous lie, j’ai fait de même ici

 

Très heureux de vous présenter ce premier livre, entre fiction et polar de l’ami Quentin. Troisième livre de mes vacances  de juillet, que j’ai donc lu ou plutôt dévoré, cette trame est neuve, et vous tiendra en haleine. Jugulant de l adresse entre thriller et fantastique.

 

Vous allez voyager au Vietnam, en réel, en virtuel et d’autres endroits, ambiance morbide garantie, heureusement que l’humour reste omniprésent pour atténuer la noirceur

Trame innovante, plume fluide, le talent est au rendez vous, j’ai été pris par ce livre et je l’ai dévoré..

Bienvenue dans un monde cauchemardesque, le capitalisme a gagné, c’est la merde de partout, chômage, tout ce qu’on a en ce moment fois 100 000 pire, alors imaginez quand on vous propose de devenir une star, c’est à dire un faiseur de rêves pour les nantis. Triez sur le volet avec une technologie nouvelle, vous rêvez, on enregistre et on les vend. Mais qui dit nouvelle, dit pas forcement au point, pas vrai le cardinal ?

Regard très affuté sur les maux de notre société, sans concession, l’auteur y pose un regard noir, comme un vautour, sur une fin d’époque

 

Le prologue vous donnera froid dans le dos, et ailleurs je pense, c’est le début d’un aller retour dans la frayeur et  pour y finir, y revenir !!!!

Chapitres alternant , passé, présent retour, le points de vue de chacun, titres de journaux……,  écrit à la première personne, c’est la méthode de l’auteur et elle marche parfaitement!!!!!

Un sel bémol la fin est trop rapide. J attends avec impatience la suite des écrits de l’auteur.

Débordez des frontières achetez de l’indépendant, je vous le conseille, et tentez de nouveaux auteurs

 

DORMEURS_C1

Il en est des rêves comme de la vie. Comment les traverser, comment les affronter ? On peut être endormi et se rêver poète, espion, astronaute, plongeur, aventurier, voyageur le long des côtes, sur la route, sombrant dans n’importe quel abîme ou contournant les obstacles.

Dans une société dévastée par une crise économique sans précédent, des « Dormeurs professionnels » ont été sélectionnés pour la richesse structurelle de leurs rêves.

Fredric Jahan est l’un d’eux. Les images de son sommeil, enregistrées à l’aide de capteurs nanotechnologiques pour une clientèle fortunée, caracolent en tête des ventes. Mais un jour, ses rêves, trop réalistes, ne s’enregistrent plus…

 

 

https://www.lepeupledemu.fr/librairie/dormeurs-emmanuel-quentin/

 

le prologue vous donnera frpid dans le dos, et ailleurs je pense, c’est le début d’un aller retour dans la frayeur et  pour y finir,

eul bémol

trame innovante, plume fluide le talent est au rendez vous, j’ai été pris pr ce livre et je l’ai dévoré. Un sel bénom la fin est trop rapide. J attends avec impatience la suite des écrits de l’auteur

debordez ees frontieres achetez de ‘indépendant, je vous le conseille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *