Cognitum de Stephan Palk chez Philippe Rey

La bonne surprise d’octobre, croisement de genres pour un superbe résultat

Oscillant entre science futuristes, action et polar, l’auteur nous offre un roman qu’on dévore….. Barelli et Branque sont deux personnages finement décrits et charismatique.t.

Des l’introduction , on est dedans, et impossible de lâcher, le suscité. Mélangeant habilement plusieurs genres, avec une plume fine et limpide les chapitres coulent tel de long fleuves embouées d’affliction

A la croisement des genres, un auteur à suivre, avec de très bonnes idées, à savourer sans modération.

Dans un appartement parisien, un jeu sexuel en ligne tourne mal ; au fond d’une forêt africaine, une section de paras est anéantie sauvagement ; dans un réduit djihadiste de Syrie, on teste des produits redoutables. Et pendant ce temps, Vivalia se félicite d’avoir mis en ligne un milliard de cerveaux humains.  » Soyez plus que vous « , promet cette gigantesque entreprise transhumaniste, mais les accidents se multiplient. Est-ce l’holocauste numérique prédit par le Brain Protection Front ? Yann Braque, lieutenant à la PJ, et Maxime Barelli, une capitaine des forces spéciales, vont se retrouver côte à côte face à une terrible épidémie technologique : Cognitum. Dans ce thriller captivant, Stefan Palk nous immerge dans un monde tout proche où les sciences du cerveau ont dérapé vers le pire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *