W3, Jérôme Camut & Nathalie Hug par Bruno D.

Je vais faire simple,cette œuvre majuscule vous apportera bien du bonheur et des heures de lecture. Ma conclusion, oui je sais normalement c’est à la fin qu’elle arrive, c’est que W3 est au thriller ce que Star Wars est au cinéma. Une fresque gigantesque ou se mêlent toutes sortes de sentiments ,de salauds,de héros,et ou la frontière entre le bien et le mal est bien mince.

L’histoire commence avec le tome 1 Le sourire des Pendus , se poursuit avec Le Mal par le Mal (T2) et se termine avec Le Calice jusqu’à la Lie (T3) .Lara Mendès, jeune chroniqueuse télé, enquête sur le marché du sexe et de ses déviances. Elle disparaît sur le parking d’une aire d’autoroute. Vous en dire plus serait spoiler et  je vous engage à ne pas lire les 4ème de couverture qui à mon avis en dévoilent toujours un peu trop.

Résumer ces trois énormes pavés de plus de 800 pages à un combat du bien contre le mal serait une insulte pour nos auteurs.Vous allez croiser une galerie de personnages complexes et incroyables au cours de ces trois tomes. Ils ont pour prénoms, Lara, Valentin, Arnaud, Egon, Bruno, Sookie, Jo, Demian, Patrice, Marcus, Léon, Hervé, Corentin, Yanna, Volodia, Carmela, Ilya et Guernica… le chien. Ces héros au destin peu ordinaire vont faire partie de votre famille et vous accompagner un long moment.

Ne vous leurrez pas, cette trilogie vous fera  passer par toutes sortes d’émotions et d’angoisses. C’est un éclairage jeté sur la prostitution organisée par les réseaux mafieux d’Europe de l’est, la traite des filles et le fric engendré qu’ont voulut dénoncer Jérôme et Nathalie. Engagés , mais pas que… Chaque individu, présent dans le récit est il bon ou mauvais ? Dans quel camp sont les flics, les services secrets, les hommes politiques au pouvoir immense ? Quel est le rôle de la presse télévisuelle qui œuvre H 24/24 ?  Les Camhug jettent un regard sans fard sur notre bonne société du politiquement lisse et correct et révèle à leur façon que le noir n’est jamais bien loin du blanc. Le voisin du coin ou monsieur tout le monde est peut être de la pire espèce. On ne peut faire confiance à personne.

Et puis, il y a Kalinine. Ah  quel personnage ! C’est un roman à lui tout seul ! Charismatique, sombre et mystérieux, existe t il ou est il un fantasme inventé pour inspirer la terreur et le respect ? Qui est donc ce Kalinine ? Qui se cache derrière  ce nom ? Est ce Dark Vador ou le dernier des Jedi ? Au fur et à mesure que vous avancerez dans les tomes et que les Camhug distribuent les cartes, vous serez captifs de leurs plumes et votre impatience sera celle d’un gosse devant ses cadeaux de noël .

La grande force des auteurs est d’avoir conçu un scénario de longue haleine et en béton, au cours duquel la personnalité de chacun des participants sera développée. Avec des chapitres courts et très nombreux ( plus de 180 pour le dernier opus), le récit passe d’un personnage à l’autre, d’une scène d’action à une autre. Il n’y a pas de temps mort et l’action se déroule aux quatre coins de l’Europe. C’est dense, c’est noir, c’est joyeux, c’est vivant, impossible de lâcher avant d’avoir vraiment les yeux qui tombent de sommeil. Dans Le Calice jusqu’à la lie qui conclut magistralement la série, vous trouverez en plus ce supplément d’âme que l’on peut qualifier de grâce. Vous aurez les yeux humides et l’émotion vous touchera au plus profond de vous même. Il y a de la souffrance, du panache, des valeurs d’humanité et de fraternité,de l’amour,des destins brisés,tout ce qui fait que l’on se retrouve face à une grande saga… comme dans Star Wars. Mémé Carmela a bien la même sagesse que Yoda. Hervé et Guernica, duo comique et improbable qui donne de l’air à cette histoire, ont bien des points communs avec R2D2 et Z-6PO . A vous d’essayer de trouver les autres concordances.

Tout ce que je peux vous dire aujourd’hui, c’est que je suis triste, mais comblé d’avoir achevé cette pantagruélique lecture parce qu’au Panthéon des livres que j’ai adoré, cette trilogie riche et sans temps mort est toute en haut.

Merci Jérôme et Nathalie. Réaliser cette quintessence du thriller a été je n’en doute pas un énorme travail, mais c’est surtout l’aboutissement de votre talent à 4 mains et à ce niveau là, c’est de l’Art !

Bravo les artistes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *