Nitro Mountain de Lee Clay Jonhson, Fayard noir

Abandonnez ici tout espoir de lire un livre style noir rural avec drogue et compagnie comme il y en a beaucoup, en ce moment.

L’auteur ici se distingue par un roman qui va vous tomber des mains, une trame plus que surprenante, écrit avec passion de la nature humaine…

Attention ici, trame explosive, hum, nitro, simple efficace… et stupide mais vraie !

Les amateurs de blues et de country ne seront pas déçus, entre mauvaise vie, problèmes factuels, la bande son est impeccable.

L’histoire d’un lieu, d’une bourgade, de différents hommes, dont la vie va se croiser grâce ou bien à cause d’une femme.

Tout est très bien agencé, maitrisé, c’est parfait de l’écriture à l’histoire (et quelle putain d’histoire! ) on ne peut rien en dire, mais de toute manière vous serez surpris, étonnamment….

Il y a un moment on se sent proche de David Vann, car en finalité dans cette histoire de fou furieux, qui tire vraiment les ficelles? Réfléchissez-y, jusqu’à la dernière page du livre !!!

Si vous êtes hanté par quelque perso et en manque, c’est normal, ne vous inquiétez pas cela dure un moment puis s’estompe.

Très joli retour de Fayard en noir qui nous surprend beaucoup, affaire à suivre on espère !

Belle réussite, grinçant, comme l’humour qui  y est distillé, avec des coupes dans l’histoire très surprenantes.

Résultat de recherche d'images

Dans une ancienne région minière des Appalaches ravagée par la pauvreté, l’ombre de Nitro Mountain s’étend sur la cohorte de laissés pour compte, junkies, piliers de comptoir, vauriens et marginaux sublimes qui y vivent. Jones, un musicien bluegrass qui se donne avec son groupe dans des bars glauques, prend sous son aile Leon, un jeune homme paumé qui ne se remet pas de sa rupture avec la séduisante, torturée et bouleversante Jennifer. Celle-ci a eu la mauvaise idée de tomber sous la coupe d’Arnett, un truand psychopathe aussi terrifiant que fascinant, reconnaissable au tatouage Daffy Duck qu’il porte au cou. Quand Turner, ex-flic cinglé à la gâchette facile qui a troqué son arme de service pour une arbalète, se met en tête d’arrêter Arnett, suspecté de meurtre, afin de regagner son insigne, les choses ont déjà commencé à tourner à l’aigre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *