Bloody Fleury, une 3ème édition sous le signe des « Unwalkers » !

Du 2 au 4 février 2018 aura lieu dans la toute proche banlieue de Caen la troisième édition du festival Bloody Fleury.
Consacré au polar, il invite plus de quarante auteurs, dont nous vous avons souvent parlé sur le blog.

Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que nous avons pour habitude de défendre des romans avec des partis pris, avec un talent d’écriture et des thématiques résolument inscrites dans notre temps. C’est aussi le cas du festival.

  • Jacques-Olivier Bosco que le Corbac aime… adule et adore (voir ici) 
  • Les Camhug à qui nous avons consacré un dossier pour la sortie d’Islanova
  • Pascal Dessaint dont quasiment tous les romans ont dû être chroniqués dont Un homme doit mourir par le boss 
  • Marin Ledun avec non pas une mais deux chroniques pour Ils ont voulu nous civiliser par moi-même  et par le boss 

Et beaucoup d’autres !


TABLES RONDES ANIMÉES PAR LE CORBAC

Pour découvrir les auteurs invités, 7 tables rondes seront proposées samedi et dimanche, dont trois animées par… notre Corbac himself ! Car si Humeurs noires a malheureusement dû fermer, son propriétaire lui n’a rien perdu de son talent pour animer les débats ! Vous pourrez donc venir l’écouter autour de :

SAMEDI 3 FEVRIER :

14 h Table ronde : Où va-t-on ? avec Pascal Dessaint, Marin Ledun, Nathalie Hug et Jérôme Camut

Le roman noir s’attache à nous parler de la société, et fréquemment de celle qui va mal. Les sujets d’inspiration ne manquent pas mais nos auteurs ici présents s’attachent plus particulièrement aux liens entre l’homme et la nature, et la question se pose clairement… Où va-t-on ?

15h30 Table ronde : L’humour à la sauce noire avec Sébastien Gendron et Nadine Monfils

Qui a dit que le polar était forcément triste ? Pas nos auteurs qui, entre personnages loufoques, situations incongrues et styles d’écriture savoureux, nous font mourir de rire !

DIMANCHE 4 FEVRIER

 

15h Table ronde : La violence engendre la violence avec Jake Hinkson, Jean-Luc Bizien et Jacques-Olivier Bosco

La violence fait partie intégrante du polar, mais elle n’est pas toujours utilisée de la même manière : mécanisme de défense, moyen d’autoflagellation ou purement liée à l’éducation, rencontre avec trois auteurs qui la manient avec brio !


 

LE CORBAC DERRIERE LA PLUME (SANS LE MASQUE)

Mais notre Corbac n’est pas seulement ex libraire, modérateur et chroniqueur, il est aussi auteur. Et ce sera un immense plaisir de lancer son roman Les écorchés vifs (Fleur Sauvage) dont je vous reparlerais d’ici peu. Comment rater cette occasion unique de découvrir et de faire dédicacer ce petit diamant noir, brut, avec quelques imperfections mais magnifique ?

L’histoire :

Un quadra se fait voler sa voiture…

Une ado est vendue par son père…

Un flic peut changer la donne.

Prises d’assaut, guerre des gangs, gitans, l’affaire prend une tournure que l’on peut qualifier d’explosive.

Avec ses personnages hauts en couleurs et attachants, « Les écorchés vifs » est un thriller surprenant où la violence côtoie le lyrisme. On sent la maîtrise du genre et ce côté rock’n roll qui fait toute la différence. Assurément, un auteur à suivre ! Préface de Jacques Olivier Bosco.


RETOUR SUR SCENE DES UNWALKERS… LE GROUPE !

La musique des Unwalkers est un peu folle, un peu gore aussi et franchement punk ! Leur dernier album est accompagné d’un recueil de nouvelles d’auteurs de polar tels que Jacques-Olivier Bosco ou Marin Ledun (encore eux !) C’était donc une évidence de leur proposer d’investir pour quelques heures une scène, un club, et de leur donner carte blanche pour lancer le festival VENDREDI 2 FEVRIER à 21H30 au Portobello Rock Club à Caen !

Voir le boss sur scène cela vaut le détour, et ils disent toujours que ce sera leur dernier concert, vous ne voudriez pas le rater si c’était vraiment le cas non ?

Concert gratuit – Portobello Rock Club 7 Avenue de Tourville, 14000 Caen


PERRINE & BRUNO DANS LES COULISSES

En bonus, vous aurez sûrement l’occasion de nous croiser dans les allées du festival (moi probablement en train de courir partout, Bruno en train de faire chauffer la carte bleue à la libraire ou de disserter sur le prix du livre à une table d’auteur ! N’hésitez pas à nous faire signe !


Bref, Bloody Fleury sera un grand moment noir et un grand moment pour nous c’est certain. Même si je suis d’une objectivité relative en tant que coordinatrice du festival, je le pense sincèrement. Si vous êtes dans les parages, si vous aimez nos chroniques, vous y trouverez forcément de quoi faire votre bonheur le temps d’un week-end ! 


Le programme complet 

Le site du festival

La page Facebook 

L’événement Facebook 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *