Jake de Brian Readon, Gallimard, série noire

C’est assez inhabituelle de lire ce genre de livre, c’est innovant, prenant, et dramatiquement d’actualité en ce jour….

Coïncidence malheureuse, il arrive la même chose en Floride, en ce jour de publication

http://www.liberation.fr/planete/2018/02/15/au-moins-17-personnes-tuees-par-un-ancien-eleve-dans-un-lycee-de-floride_1629846

Mais ici,  ces faits divers récurrents sont traités très différemment on n’ abordera pas la question des armes en elles même.

Écris à la première personne, et avec force des mots, maux, chaque père va être touché par ce récit, qu’il ne l’ai fait ou pas. Les temps changent et parfois dans le bon sens, ici un père va décider d’arrêter de travailler pour s’occuper de ses enfants de la naissance à bien plus. Alternant tout au long de la trame, sa vie de père à la maison en parallèle avec le fait divers, c’est avec subtilité que l’auteur nous présente ses doutes, le regard des autres, la joie, les faiblesses d’un père à la maison. Immiscé dans son cerveau nous partageons tout avec le papa de Jake, la force de ce roman.

A travers cet écrit, en tant que père j’ai été très touché, la pointe de la plume de l’auteur faisant souvent mouche. Les souvenirs reviennent, les questions, il en sera de même pour tous les parents ou non. L’empathie et, l’affect sont directement en connexion dès le premier chapitre.

C’est un livre qui se dévore, car c’est aussi un roman noir très noir, très bien mené, avec une fin assez surprenante bien que je l’ai vu venir…., je dois être clairvoyant !!!
Après au delà de la trame il y a une  analyse sur les enfants « timides », introverties », ceux qui sont parfois différents, et sur cette fameuse populace gavée d’info qui juge…

Plaidoyer pour l’intelligence, le bon sens et sur les différences, avec une analyse parentale tout en restant un excellent roman noir, c’est gagné, alors que c’était loin de l’être, bravo !!!

Trad. de l’anglais (États-Unis) par Flavia Robin

Collection Série Noire, Romans noirs, Gallimard
Parution : 08-02-2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *