SERIAL KILLEUSE, C.J SKUSE (Denoël) par Bruno D.

Résultat de recherche d'images pour "SERIAL KILLEUSE, C.J SKUSE"Voilà un drôle de bouquin ! Entendons nous bien sur le mot drôle, il est à prendre ici au sens premier du terme. C’ est un délicieux remède contre la morosité et c’ est surtout un roman à nul autre pareil, hilarant, improbable, et délicieusement réalisé. La quatrième de couverture nous informe «d’ une rencontre entre Bridget Jones et  American Psycho» ; je ne peux qu’abonder dans ce sens !

L’ auteur nous propose de suivre son héroïne, Rhiannon pendant 6 mois, une jeune assistante éditoriale, quelconque sur le plan physique, assez transparente au boulot, bref quelqu’un que l’on ne remarque pas ou qui ne se fait pas remarquer. Et pourtant ! Vingt ans plus tôt, la seule survivante d’un massacre chez sa nourrice, c’était elle,… une proie pour les télés, une cliente pour l’ audimat et faire pleurer dans les chaumières.

Aujourd’ hui, c’est une personne normale avec un travail, un copain, des amis et tout va bien… ou presque ! Sous le vernis d’une vie ordinaire et ordonnée, Rhiannon cache bien des démons et va nous emmener dans un périple réjouissant et désopilant fait de violences et de situations troublantes. Son trip, entre autres, faire des listes de gens à supprimer, ceux qui l’ont énervée dans la journée ou se sont mal comportés.

Beaucoup de chapitres commencent par une liste en italique qui énumère les fautifs et les futures cibles. Et c’est là que c’est très amusant, vous reconnaîtrez tous plus ou moins, ici ou là, un contexte vécu ou vous avez eu des envies de meurtres. Des gens qui conduisent leur véhicule et qui tournent sans mettre leur clignotant pour prévenir, à votre conjoint qui lâche des pets le matin à faire trembler les murs ; en passant par ceux qui ont les yeux constamment rivés à leur smartphone, vous trouverez tout ce qui peut vous faire péter un câble dans cette douce vie moderne.

Absolument délirants, ces début de chapitres sont autant la marque de fabrique de l’auteur, qu’ une surprenante introduction au meurtre et à la folie. Peinture acerbe de la vie moderne et introspection profonde de l’esprit fiévreux de Rhiannon, c’est un cocktail explosif.

Entre vengeance et voyeurisme, entre faux semblants et déni de réalité, cette macabre histoire nourrie au lait de la télé-réalité et à l’hypocrisie qui anime la vie de tous les jours, vous fera sourire, trembler ou hurler de rire selon votre propre expérience de vie. Langage cash et trash, pas de langue de bois avec C.J Skuse, pas le temps de plaisanter, c’est direct, bien goupillé et ça fait mouche à tous les coups. Meurtres de malade, scènes rocambolesques et jouissives, méfiez vous si vous croisez la route de Rhiannon, elle n’est peut être pas celle qu’elle prétend être !

C.J .Skuse réussit le pari d’écrire un roman original et jamais vu jusqu’à présent, bourré d’humour et déjanté, en mettant en scène une psychopathe justicière de tout premier ordre soutenu par un scénario hallucinant, j’ai adoré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *