Confession, Richard Montanari (Cherche Midi)

Et c’est le retour du duo qu’on avait perdu depuis quelques années, 2013 de mémoire dernière histoire du tandem.

Les choses ont un peu changé depuis, on a dû louper des épisodes, il est vieux notre poteau Kevin, et le passé lui revient en pleine face. Alternant les flashback de son enfance, avec les conséquences sur le futur, c’est avec une grande maîtrise que l’auteur nous emmène loin !!! Pas de sérial Killer pour une fois ouf !!!

Il en est de vieilles histoires d’ado qui resurgissent parfois, bien plus tard si comme notre héros n’a pas quitté sa ville… Avec une belle agilité d’écriture et de mise en place, le livre tient ses promesse et nous fait passer un excellent moment. La fin est assez détonante et étonnante, Richard Montanati a bien bossé. C’est donc un livre pour passer un très bon moment, pas un chef d’œuvre, mais il se situe bien au dessus de la production actuelle. L’auteur a du métier et cela se lit.

Vous voulez de vrai méchants, une histoire sur plusieurs décennies, un peu de paranormal, de l’action et suspense, c’est bien ici.

On pourrait le ranger tranquillement à coté d’un livre de Denis Lehane, lequel, cherchez bien !

 Jessica Balzano et Kevin Byrne

Confession par Montanari

Lorsqu’on est flic trop longtemps dans la même ville, toutes les rues mènent à des souvenirs que l’on préférerait oublier.Chaque nouveau meurtre vous en rappelle un autre.L’obsession n’est jamais loin.
Pour Kevin Byrne, inspecteur des homicides à Philadelphie, le traumatisme originel a eu lieu en 1976. Encore adolescent dans le quartier défavorisé de Devil’s Pocket, il a été impliqué de près dans un meurtre jamais résolu. La fin de l’innocence pour Byrne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *