La conspiration des médiocres, Ernesto Malo (Rivages)

Résultat de recherche d'images pour "conspiration des médiocres"Le titre est vraiment à la hauteur des vilains pas « bô », qu’on rencontre à travers les pages. Plongé en pré ou pro révolution d’Argentine, je découvre le personnage de Lascano. Un chien qui évolue parmi les hyènes.

C’est un vrai bonheur ce livre. Le fond, la forme, l’écriture sont nickels chrome, j’ai passé un très bon moment, juste un peu court (tiens cela me rappelle un truc….)

Difficile à exprimer, mais l’auteur marie à merveille l’action, l’amour, une argentine qui va muer en un monstre qu’on connait. Année 70, notre chien doit enquêter sur un suicide d’un allemand. Mais enquêter en pleine guérilla politique, avec une police corrompue, des juifs recherchant des nazis venus se réfugier, etc, c’est loin d’être une affaire aussi simple. Il est vrai que tous ces méchants pas « bô » sont d’une médiocrité affligeante, des nazis jusqu’à la milice policière triple aaa, triple zéro plutôt ? Mais le chien ne lâche rien. On va donc suivre notre personnage dans ce contexte explosif. L’amour viendra donner un peu de clarté ou de la  lumière dans cette histoire ou se mélange la lance qui a tué le christ,  la chasse au nazis, des affrontements entre extrêmes, pour en finir sur un choix plus que délicat, pour notre héros….

Une belle découverte, je remercie les éditions Rivages, j’ai passé de belles nuit de lectures, totalement dépaysant merki ! 

2 Comments on “La conspiration des médiocres, Ernesto Malo (Rivages)

  1. Si tu aimes tu peux enchaine avec l’aiguille dans une botte de foin, le premier publié qui se déroule pendant la dictature de Videla.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *