Chronique de Là où vivent les loups par Le Boss

Résultat de recherche d'images pour "là ou vivent les loups laurent guillaume"Et c’est le petit Laurent guillaume qui gagne cette année « incroyable talent » et oui, avec son livre, pas avec son agilité à jongler… Bref.

Avec un certain recul et pour avoir à peu près tout lu de lui, je classerai son dernier livre au-dessus du reste de sa bibliographie. Cet écrivain homme sympa (on lui fait croire) nous propose un personnage de flic, totalement antinomique, enfin on espère. Un vrai bougon qui n’aime rien. Un gros sac misanthrope envoyé de force faire un audit  dans un commissariat en montagne. Et oui, les flics aussi font des audits, ce n’est pas une spécialité finance. Tout aurait pu bien se passer, si un migrant n’était point tombé d’une falaise…

Non il nous fait pas le même coup que Norek, que j’ai bien aimé… L’histoire ici se concentre d’abord sur les personnages que le condé à bien travaillé, notre anti héros est odieux, comme ses réflexions , mais on arrive pas à  le détester le bonhomme. Les seconds rôles aussi, beaucoup de présence féminisme dans ce livre, presque féministe. Il est vrai que l’endroit où se passe  l’intrigue, ressemble fort au siècle dernier. Le capitalisme à papa, où le chef d’entreprise possède tout, car il est le pouvoir. Remarquez cela existe encore, je me souviens d’une boite qui menaçait de se délocaliser si  les institutions territoriales ne l’aidait pas financièrement. Quand on à 130 emplois et qu’on dit qu’on se barre, le chantage marche.

Voili, là où notre pauvre commissaire va devoir évoluer. Un milieu fermé, presque consanguin, un grand village…

L’auteur s’est attaché à monter une belle intrigue qui noie bien le poisson ou lecteur. Laurent Guillaume fait preuve d’un grand savoir-faire, c’est un livre qui se démarque déjà de ce qu’il a fait. Il passe à une étape supérieure, l’écriture évolue. On dirait que Monsieur a beaucoup travaillé ^^ !!!

C’est donc une belle surprise et un beau cadeau que nous fait l’auteur. On espère retrouver son « anti héros » dans un autre contexte. Laurent fait un grand écart réussi, proposant une intrigue solide à l’écriture travaillée. Des descriptions de l’humain et de ces palettes émotionnelles à la nature montagneuse, en shootant le sociétale, bravo !


Entretien autour de Là où vivent les loups 

Chronique de Là où vivent les loups par Bruno D.