Le Corbac

Le Corbac…derrière ce surnom se cache un triste sire à grande gueule, un bouffon provincial faisant beaucoup de bruit sans jamais mordre réellement, un trublion des bacs à sable, un sacré emmerdeur de penser comme un con…

Le verbe coloré et le doigt haut, il brandit sans cesse son courroux sur tout et sur rien, pour le plaisir de contester et de râler.

Lecteur assidu – et pas forcément averti ou introverti- depuis son jeune âge, il ne lit plus que le soir: du Noir ou de la Fantasy (il est comme les vieux, il a ses habitudes et ses gôuts, ce qui le rend un peu sectaire).

Bourru, tordu, souvent perdu il n’en est pas moins un joyeux et aimable volatile qui jamais ne cesse de voler à droite et à gauche, multipliant les vols expérimentaux sans encore s’assagir et se poser.

Un jour peut-être, le calme viendra…en attendant lisez-le à tire d’ailes et volez avec lui pour croasser à tire-larigot vos joies ou déceptions.