Sébastien

Je suis né en Corrèze en 1971. Pour moi, une journée réussie est un jour consacré (dans le désordre) au sport, au cinéma, à l’écriture et à la lecture.

Je déplore qu’il y ait tant de livres à lire et si peu de temps pour le faire … Mes goûts littéraires sont éclectiques, j’aime tout tant que « ça sonne ». Le livre qui a tout changé a surgi en 1988, c’est Terre des hommes d’Antoine de Saint Exupéry. Un bouleversement, un séisme en dedans. Quand j’étais ado, j’ai fait la connaissance de Stephen King et de Claude Michelet (j’avais prévenu, c’est éclectique !), je ne les ai plus quittés.

Même si je lis pas mal de romans hexagonaux, j’avoue une prédilection pour ceux d’outre-Atlantique. Parmi eux il faut citer Jim Harrison, Cormac MacCarthy, Ron Rash, Richard Ford, John Irving, Michael Connelly, Jim Fergus et Craig Johnson. Liste non exhaustive.

Chez nous, je suis fan de Sandrine Collette, Franck Bouysse, Colin Niel, Maud Mayeras, Caryl Ferey, Pierre Lemaitre et Frédéric Dard. Dernièrement, mes grosses « claques » se nomment Jean-Baptiste Del Amo pour Règne animal et Laurent Gaudé avec Écoutez nos défaites.

Bref, j’aime quand je trouve une petite musique qui se cache derrière les lignes, que la Nature fait partie de l’histoire et que l’auteur m’emporte sur un chemin pas trop fréquenté. Si sur ce chemin, j’y débusque du Noir, de l’espace et du « viscéral », et que le tout est déclamé avec beauté et sensibilité, alors c’est le pied !